Quelles sont les matières utilisées pour faire un parfum ? Comme beaucoup de gens, je pensais aux essences, aux absolues (pour les parfums de qualité, car les parfums bas de gamme contiennent en général des produis de synthèses), mais quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre qu'ils contenaient aussi des matières animales!! Du moins, il fut un temps....

Les végétaux
Les fleurs : rose, jasmin, néroli, violette, lavande, mimosa, ylang-ylang....Leurs essences sont aujourd'hui le plus souvent reconstituées plus ou moins bien, par des mélanges de molécules aromatiques synthétiques, ce qui en diminue largement le prix.
Les fruits : Essentiellement les agrumes. Les autres fruits sont le plus souvent des produits de synthèse, le plus fréquemment utilisé étant la vanille.
Les autres matières végétales : elles sont nombreuses, écorces et bois (cannelle, santal, cèdre....), résines (encens, myrrhe....), mousse, plantes entières (romarin....), ou leurs feuilles (patchouli, verveine....), racines (vétiver, gingembre....), graines (fève de tonka, cardamone, coriandre....)

Les matières animales :
Quatre essences animales sont utilisées dans la confection de parfums, le plus souvent aujourd'hui sous forme synthétique car des questions réglementaires ou d'éthique empêchent ou freinent leur emploi. Elles jouent le rôle de fixateurs et se rencontrent surtout dans les parfums masculins, du moins pour les trois premières.

- Le musc, sécrétion produite par un cervidé mâle appelé chevrotin porte-musc.
- Le castoréum, excrétion sébacée du castor.
- La civette, sécrétion de l'animal du même nom.
- L'ambre gris, sorte de déjection issue du cachalot.


La parfumerie est depuis la fin du XIXe siècle un art où la chimie joue un rôle de plus en plus important. Très chers et très difficiles à se procurer (c'est le cas par exemple des essences animales), demandant de longues manipulations, les parfums naturels sont remplacés par des produits synthétiques. Cette évolution n'est pas très poétique, mais elle permet de faire que le parfum ne soit pas un produit inabordable, et dans bien des cas elle préserve la flore et la faune.

Les nouveaux produits sont obtenus soit par une transformation chimique effectuée sur des extraits d'essences naturelles, soit de façon totalement synthétique, à partir notamment du goudron de houille (beurrrrrkkk) : c'est le cas par exemple de l'acétate de benzyle, qui rappelle le jasmin.

En résumé, les parfums de nos jours n'ont plus grand chose de naturel. Mais comment me passer de mon "J'adore" ou de mon "1881" ou de mon "Ultraviolet" ? Et bien, c'est simple, je ne m'en passerai pas!!
Non, désolée, je ne sacrifierai pas tout, et surtout pas mes parfums préférés, au nom du "naturel", non!!
Et puis, d'après eux, les parfums naturels sont remplacés par les parfums synthétiques pour préserver la flore et la faune!! Alors, ça, ça m'arrange bien!! Si c'est au nom de l'Ecologie!